Les cyanobactéries, un danger lors des baignades de votre chien

  1. Les cyanobactéries, qu’est-ce que c’est ?
  2. La toxicité des Cyanobactéries
  3. Quels sont les symptômes d’une intoxication aux cyanobactéries chez le chien ?
  4. Comment protéger votre chien des cyanobactéries ?
  5. Conduite à tenir en cas d’intoxication

L’été, nous sommes beaucoup de propriétaires de chiens à aimer les emmener avec nous au bord des lacs, rivières et étangs afin qu’ils puissent, eux aussi, se rafraîchir et profiter du beau temps en barbotant !

Malheureusement, certains points d’eau peuvent être contaminés par les cyanobactéries, ce qui peut empoisonner votre chien, voir même le tuer.

1. Les cyanobactéries, qu’est-ce que c’est ?

Les cyanobactéries, ou cyanophycées, ou encore algues bleues, sont des micro-organismes qui se développent dans les milieux terrestres et aquatiques, dans les eaux douces comme dans les eaux salées.

Ce sont des microorganismes, qui font de la photosynthèse comme les plantes et qui possèdent un pigment, la chlorophylle, à l’origine de leur couleur. Il en existe un très grand nombre d’espèces.

En milieu aquatique, les cyanobactéries sont soit planctoniques, c’est-à-dire en suspension dans l’eau ; soit benthiques, ce qui signifie fixées à un support.

Lorsque les conditions environnementales (température et nutriments) leur sont favorables, elles peuvent proliférer de manière massive et rapide, parfois en quelques jours seulement. On parle alors d’efflorescence.

C’est lors de cette efflorescence que les cyanobactéries deviennent dangereuses pour la faune et la flore : elles libèrent des cyanotoxines en trop grande quantité, les rendant parfois mortelles pour les chiens mais aussi dangereuses pour l’homme.

Lorsqu’il y a forte prolifération de cyanobactéries dans l’eau, elles forment des fleurs d’eau, aussi appelées « blooms ». Ces fleurs d’eau peuvent ressembler à une soupe au brocoli, à une purée de pois ou à un déversement de peinture (écume). Elles sont souvent vertes ou turquoise.

Dans certains cas, ces proliférations entraînent un changement de couleur de l’eau (rouge, vert, etc.), une odeur nauséabonde et/ou l’accumulation de cyanobactéries à la surface de l’eau.

De manière générale, mieux vaut éviter de laisser votre chien se baigner dans les eaux peu profondes et stagnantes qui comporteraient un dépôt d’algues abondant ou de la mousse, et privilégier les zones prévues pour piquer une tête sans risque.

Il existe un site ou vous pouvez connaître en temps réel la qualité des eaux de votre région : http://baignades.sante.gouv.fr/editorial/fr/accueil.html

En buvant l’eau qui contient les toxines libérées par les cyanobactéries, les chiens sont victimes d’intoxication, et ce même en n’ingérant que quelques gouttes.

Au moindre doute, mieux vaut changer de spot de baignade, ou alors, gardez votre chien en laisse afin qu’il ne saute pas dans l’eau et faites attention à ce qu’il ne boive pas d’eau non plus.

2. La toxicité des Cyanobactéries

Morphologie des cyanobactéries

Les cyanobactéries produisent différrentes toxines :

  • Les dermatotoxines qui provoquent des inflammations de la peau ou dermatite canine.
  • Les neurotoxines qui attaquent directement le système nerveux du Chien, ses muscles respiratoires sont paralysés et il cesse de respirer. Cette situation est mortelle pour le Chien et est liée à l’ingestion des cyanobactéries.
  • Les hépatotoxines qui s’attaquent à la fonction hépatique du chien, c’est à dire qu’elles vont nécroser son foie. Les lésions peuvent conduire à une hémorragie puis la mort.

3. Quels sont les symptômes d’une intoxication aux cyanobactéries chez le chien ?

  • Vomissement
  • Diarrhée
  • Selles très noires
  • Tremblements
  • Gencives bleues
  • Gencives et muqueuses pâles ou jaunes (ictère)
  • Difficulté respiratoire
  • Perte d’équilibre
  • Hypersalivation
  • Fièvre

Une intoxication aux cyanobactéries peut engendrer des troubles digestifs et/ou nerveux en seulement 15 minutes, même si les effets de l’intoxication peuvent aussi se faire sentir plusieurs heures après une baignade.

4. Comment protéger votre chien des cyanobactéries ?

Comme dit plus haut, les cyanobactéries se trouvent partout.

Mais rassurez-vous, on peut quand même trouver des solutions afin de limiter au maximum les risques d’intoxication de votre chien :

  • Inspectez l’eau avant de laisser votre chien se baigner : couleur de l’eau, aspect etc. Attention, les cyanobactéries ne sont pas toujours visibles, elles peuvent aussi être fixées aux rochers etc, il faut regarder s’il n’y a pas d’amas spongieux et noirs ;
  • Privilégiez des zones ou la baignade est autorisées, car l’eau est régulièrement contrôlée ;
  • Evitez de faire baigner votre chien dans des eaux stagnantes, croupies etc ;
  • Essayez autant que possible d’éviter que votre chien boive l’eau des flaques d’eau lors de vos balades (emmenez lui de l’eau, comme ça il y aura moins de risque qu’il veuille se jeter sur toutes les flaques d’eau douteuses) ;
  • Vérifiez qu’il n’y a pas de panneau de signalisation indiquant l’interdiction de se baigner ;
  •  Renseignez-vous auprès de la mairie de votre lieu d’habitation, à l’office du tourisme lors de vos vacances ou sur le site de l’ARS pour connaître les localités touchées.
  • Si une zone est connue pour présenter des cyanobactéries, évitez l’endroit, même si vous ne comptez pas faire baigner votre chien, on ne sait jamais !
  • Après chaque balade ou votre chien s’est baigné, rincez le a l’eau claire en rentrant (pas besoin de mettre du shampoing, cela pourrait lui abimer la peau si c’est fait trop souvent). Même si votre chien a seulement été éclaboussé, rincez-le quand même, il risquerait de s’intoxiquer en faisant sa toilette.

5. Conduite à tenir en cas d’intoxication

Si jamais vous constatez que votre chien a l’un des symptômes cités dans la liste plus haut après s’être baigné ou après s’être promené à proximité d’un étang ou d’une source d’eau, foncez chez votre vétérinaire, car c’est une urgence vitale ! Votre chien peut mourir en 30 minutes environ.

Aucun traitement spécifique n’existe contre cette intoxication. Cependant, votre vétérinaire pourra traiter les symptômes tels que les diarrhées, les convulsions etc.

Il pourra aussi inciter votre chien à vomir.

Vous l’aurez compris, la seule façon d’éviter que votre chien face une intoxication aux cyanobactérie, c’est d’être très vigilent sur les endroits dans lesquels vous le promener, et le garder attacher au moindre doute.

Lors d’une promenade avec votre chien, si vous avez un doute et si vous en avez la possibilité, prélevez un échantillon de l’eau présente, votre vétérinaire pourra en faire une analyse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :