Les différentes races de hamster

Petit, un poil soyeux et doux… Comment résister à la tentation d’en ramener un chez vous ?

Le hamster fait le plus souvent son entrée dans nos maisons comme une alternative au chien ou au chat, qui demandent beaucoup de soins. Mais contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le hamster n’est pas adapté aux enfants. Premièrement, il a un mode de vie nocturne, et les enfants ont parfois du mal à comprendre qu’il ne doit pas être dérangé pendant la journée.

Malgré son apparence de petite peluche, le hamster n’est pas un jouet. Il faut penser à son bien être en lui apportant tout ce dont il a besoin pour s’épanouir et avoir une belle vie 😉

S’occuper de lui n’est pas très compliqué en soit: il vous faudra une cage (plus elle est grande, mieux c’est), un abreuvoir, de la litière et des accessoires de jeux pour qu’il puisse s’occuper!

Mais, avant même de penser aux accessoires, il vous faudra déjà savoir quelle race de hamster vous conviendra le mieux.

Dans cet article, je vais vous présenter les différentes races de hamster.

1. Les différentes races de hamster:

Il existe plus de 500 espèces différentes de hamster, mais seulement 5 races sont élevées en qualité d’animaux de compagnie.

  • Le hamster doré ou hamster syrien :

C’est l’espèce de hamster la plus répandue dans les foyers.

Le hamster doré est un animal solitaire, il faudra alors respecter la règle suivante: « un cage par animal « . Il aime rester seul et se montre agressif envers ses congénères.

Il est plus adapté pour les plus jeunes enfant de par sa taille. En effet, il est plus grand que les autres hamster, ce qui le rend plus facile à manipuler.

C’est un animal nocturne. Le manipuler dans la journée conduit à le réveiller et à le rendre agressif. Il faut en tenir compte dans l’acquisition de cet animal, le prendre très jeune, l’habituer à être manipulé, et s’en occuper plutôt en fin de journée.

Le hamster doré peut avoir des poils courts, angoras, rex, satins ou peut même être nu. Il est soit agouti avec le ventre ivoire, un sous poil plus foncé et des bandes sur les joues, soit uni sans sous poil.

Sa nourriture doit être parfaitement équilibrée pour que le petit animal soit en bonne santé.

  • Le hamster de Roborovski :

C’est peut-être le hamster le plus timide et qui s’habitue le moins facilement au contact avec l’homme. Il a un caractère craintif et peureux. Son apprivoisement est en général long et compliqué. Il ne mord pas, mais a tendance à beaucoup fuir l’humain.

Il est idéal pour ceux qui préfèrent observer son activité en cage plutôt que de le manipuler souvent.

Il faut donc lui aménager un environnement où il pourra être tranquille, à l’abri de l’agitation.

Plus actif que les autres espèces de hamsters, le Roborovski n’hésitera pas à s’enfuir de sa cage s’il en a l’opportunité.

En captivité, la cohabitation est à proscrire, car elle donne dans 99% des cas lieu à des bagarres à mort. Le hamster de Roborovski, comme tous les hamsters, est solitaire. Un hamster seul n’est pas malheureux.

Le hamster nain de Roborovski possède une fourrure épaisse, blanche sur le ventre, la gorge et les pattes et brun doré sur le dos.

C’est le plus petit des hamsters domestiques.Sa longévité moyenne est la plus longue chez les hamsters domestiques : 3 ans environ.

  • Le hamster Russe:

Le hamster Russe est qualifié de hamster nain puisque n’atteignant que très rarement les dix centimètres.

Il fait partie des races les plus calmes et les plus patientes. Il se laisse facilement manipuler et caresser et mord très rarement.

Il est très sociable et s’adapte rapidement à la vie en compagnie de l’homme.

Ce hamster est solitaire et il ne supporte pas la présence de ses congénères. Si vous en voulez plusieurs, il vous faudra impérativement les mettre dans des cages différentes afin d’éviter les bagarres qui peuvent être mortelles.

Ce rongeur ne demande pas beaucoup d’attention. Ses propriétaires n’ont qu’à nettoyer régulièrement la cage, remplacer la litière et le paillage, ainsi que le nourrir et le tour est joué.

Comme tous les hamsters, il dort la journée et vit principalement la nuit. Pour combler sa curiosité et le pousser à faire de l’exercice, veillez à installer quelques jeux dans sa cage. Roues, tunnels et objets en bois à ronger vont le satisfaire au quotidien.

Son apparence et son caractère est très proche de celui du hamster sibérien.

La principale différence entre le hamster russe et le hamster sibérien réside dans le fait que la fourrure du hamster sibérien devient blanche pendant l’hiver.

  • Le hamster sibérien:

Le hamster sibérien est assez proche du hamster russe mais moins courant, on le trouve moins fréquemment dans les animaleries. Comme dit plus haut, son pelage change de couleur en hiver pour devenir entièrement blanc, ce qui, selon toute probabilité, est une forme de mimétisme adopté par l’animal sauvage et perpétué par le hamster domestique. Ceci lui permet de se confondre avec la blancheur de la neige et de se protéger des prédateurs.

Il est assez sociable et s’adapte vite à la compagnie de l’homme. Il est à peu près aussi grand que le hamster russe.

Sa fourrure est grise marron, avec une ligne noire sur le dos, et son ventre est couleur ivoire.

  • Le hamster chinois:

Aussi qualifiée de naine, cette espèce ne pèse tout au plus qu’une quarantaine de grammes et a une espérance de vie de deux à trois ans.

Il demande davantage de soins que les autres hamsters, car il est assez timide. Toutefois, c’est un compagnon docile qui s’apprivoise assez bien.

Il demeure assez sauvage par rapport aux autres hamsters, et devient docile avec le temps. Il mord très rarement, il est très calme. Il supporte bien d’être manipulé et caressé.

Comme les autres hamsters, en captivité, la cohabitation est à proscrire. Ce sont des animaux territoriaux et personne ne doit rentrer sur leur territoire sous peine d’attaque.

La robe de ce hamster aux poils très courts et aux yeux noirs est généralement de couleur marron, avec une raie dorsale grise.

Le hamster chinois peut vivre entre 1 an et demi et 3 ans, rarement plus. L’alimentation reste un facteur de longévité à ne pas négliger.

2. Sa santé:

Il est assez rare qu’un hamster tombe malade et si l’on s’occupe bien de lui, il restera sain et actif tout au long de sa vie.

Deux critères sont à respecter: l’emplacement de la cage qu’il faut mettre dans une pièce à l’abri des écarts de température et des courants d’air, et de l’alimentation qui doit se composer d’aliments nourrissants et adaptés aux rongeurs.

Il existe aussi quelques petits gestes de la vie de tous les jours qui permettent de savoir si le hamster ne se sent pas bien.

Un hamster en bonne santé est attentif, vif, il bouge avec agilité et ses mouvements sont coordonnés.

Certains symptômes peuvent permettre de déterminer si une visite chez le vétérinaire est nécessaire:

  • il est paresseux ou abattu;
  • il se blotti dans un coin de sa cage;
  • il montre peu d’intérêt pour la nourriture;
  • il boite ou il tangue;
  • il dors plus que d’habitude;
  • il a un comportement agressif, alors qu’il est généralement docile.

https://marketing.net.zooplus.fr/ts/i3971185/tsc?typ=r&amc=con.zooplus.494362.487364.141006&tst=!!TIMESTAMP!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s