Les signaux d’apaisement chez le chien

  1. Qu’est ce que les signaux d’apaisement ?
  2. Quels sont les signaux d’apaisement les plus fréquents manifestés par un chien ?
  3. Dans quelles situations le chien peut utiliser des signaux d’apaisement ?

1. Qu’est ce que les signaux d’apaisement ?

Le chien n’utilise pas uniquement le langage verbal (aboiement ou grognement) pour communiquer avec les êtres vivants qui l’entourent. Il fait aussi appel à différentes postures, dont certaines sont connues sous le nom de signaux d’apaisement. Il s’agit de signaux émis par les chiens lorsqu’ils ne se sentent pas tout à fait à l’aise dans une situation donnée.

Les signaux d’apaisement regroupent à la fois les postures, les regards, les expressions faciales et corporelles auxquelles le chien a recours de manière instinctive pour gérer son stress, apaiser une situation qu’ils estiment tendue, ou encore pour exprimer des intentions pacifistes vis-à-vis d’un de ses congénères agressif, ou d’un humain dont l’attitude l’inquiète.  

Les différentes postures donnent beaucoup d’information sur le niveau de confiance du chien (confiant ou inquiet) et sur son état d’esprit en général (peureux, curieux, agressif, inquiet, détendu, etc.). Regarder son chien pour cerner son état général reste la meilleure façon de tenter de comprendre son état d’esprit et d’ensuite prédire ses intentions et actions futures.

Quand une situation devient désagréable et potentiellement dangereuse pour un chien, et qu’elle s’impose malgré les messages communiqués pour l’éviter, il lui reste deux possibilités: fuir la situation ou l’affronter. Ces signaux donc sont  toujours à prendre au sérieux.

ATTENTION: Ne jamais punir un chien qui vous montrent ces signaux! Sinon, le chien va arrêter de communiquer par le biais de ces signaux. Le pouvoir auto-apaisant de ces « signaux d’apaisement » est alors perdu. D’autres malheureusement, peuvent devenir nerveux, angoissés, voir agressifs, et au lieu de vous prévenir, ils peuvent passer directement à l’agression.

2. Quels sont les signaux d’apaisement les plus fréquents manifestés par un chien ?

Pour pouvoir communiquer et comprendre les chiens, il est essentiel de connaître les principaux signaux d’apaisement qu’ils émettent.

La plupart des chiens qui ont mordu, ont bien souvent émis en amont ces signaux d’apaisement. Malheureusement, ils n’ont pas été reconnus par les maîtres et pas respectés.

Voici une liste de signaux d’apaisement émis par les chien:

  • Bâiller:

Le bâillement est un des signaux d’apaisement les plus fréquemment utilisés par le chien. Le chien baille pour s’auto calmer et se relaxer.

Lorsque le chien ne vient pas de se réveiller d’une sieste, le bâillement est un signal d’apaisement. Il est parfois accompagné d’étirements. Le chien peut faire ce signe dans diverses situations, mais il l’utilise souvent pour détendre l’atmosphère.

Il peut également y avoir recours pour tenter de calmer un congénère ou un humain dont les intentions ne sont pas claires pour lui ou sont clairement teintées d’agressivité.

  • Se lécher la truffe :

Ce signal d’apaisement est utilisé dans les situations tendues. Il est souvent précédé ou accompagné d’un autre signal d’apaisement (bâillement, tête détournée, yeux fermés) pour renforcer la communication et se sécuriser davantage.

Ce signal peut s’avérer délicat à observer mais son interprétation est essentielle. Vous pouvez observer ce signal (parfois très rapide) notamment quand votre chien se sent menacé (que ce soit par un congénère ou un humain). Ce signal d’apaisement est très important car, lorsqu’il est fait de manière très rapide et répétée, il traduit un malaise certain et souvent, l’étape d’après sera la morsure afin d’éliminer la cause de l’inconfort du chien.

  • Détourner la tête :

Le chien utilise souvent ce geste pour exprimer ses intentions pacifiques. Par exemple, lorsqu’un chien en rencontre un autre, il peut tourner la tête pour lui montrer qu’il n’est pas menaçant et qu’il ne veut pas de conflit.

Si votre chien détourne la tête lorsque vous vous adressez à lui ou lorsque l’un de ses congénères s’approche trop rapidement, c’est généralement qu’il se sent agressé par une intervention trop brutale.

  • Détourner le regard :

Le chien qui détourne le regard devant un autre chien ou un humain qui le fixe ou qui se place au-dessus de lui (attitude ressentie comme menaçante par le chien car il se trouve dans l’incapacité de fuir), est une façon de lui signifier qu’il ne veut pas aller au conflit.

  • S’asseoir en tournant le dos :

Le chien tourne le dos à l’objet ou la personne qui le menace pour montrer qu’il n’a aucune intention agressive, et il fait de même si le comportement de son vis-à-vis le dérange ou l’inquiète. Selon la situation, il peut également le faire pour montrer son manque d’intérêt face à quelqu’un.

Il se peut aussi qu’il n’ait tout simplement pas envie de votre proximité ou de vos caresses à ce moment.

  • Avancer lentement :

Pour le chien, ralentir la marche est une manière d’apaiser la situation et de faire redescendre la pression, que ce soit la sienne, celle d’un autre chien, ou bien la votre.

Si votre chien vient très lentement quand vous l’appelez, s’il emprunte des chemins de traverse ou qu’il en profite pour faire un arrêt pipi avant de revenir, ce n’est pas de la fainéantise mais le signal qu’il est mal à l’aise et cherche à vous calmer. Il y a de fortes chances qu’il adopte cette attitude si vous l’appelez trop sèchement.

Plus vous appellerez votre chien sur un ton menaçant car agacé qu’il « prenne tout son temps », plus votre chien va ralentir. 

  • Se gratter :

Le chien se gratte le cou avec sa patte, ce comportement est très souvent utilisé par les chiens dans une situation qui les met mal à l’aise.

Ce signal d’apaisement permet au chien d’évacuer les tensions suite à une situation conflictuelle, inconfortable, désagréable ou même trop excitante pour lui.

Au moment où nous intimons un ordre à notre chien, que celui-ci peut se mettre à se gratter frénétiquement, généralement au niveau du cou. Dans la plupart des cas, le chien signale qu’il veut échapper mentalement à cet ordre qu’il ne comprend pas.

Un chien se gratte aussi lors d’une situation qui commence à durer trop longtemps pour lui.

  • Avancer en faisant des courbes plutôt qu’en ligne droite :

En langage canin, il est en fait très impoli d’approcher un inconnu en ligne droite. Les chiens équilibrés vont donc préférer une approche lente et en demi-cercle, tout en détournant le regard.

En évitant ainsi de se diriger frontalement vers un humain ou un autre animal, le chien démontre ses intentions pacifiques et sa volonté de ne pas brusquer l’être vivant avec lequel il interagit.

Ce signal d’apaisement s’adresse directement à son interlocuteur et vise à l’informer que toute méfiance ou agressivité est inutile.

Nous pouvons aussi observer certains chiens approcher de cette façon un nouvel objet dans leur environnement.

Une approche directe et rapide est au contraire perçue comme étant impolie, cavalière et provocatrice. C’est l’une des raisons pour laquelle nous ne devrions jamais imposer à deux chiens de s’approcher de très près et/ou rapidement

  • Renifler le sol :

C’est un peu comme si le chien essaie de détourner l’attention ou plutôt de faire quelque chose pour éviter d’affronter une situation stressante. Le chien donne un peu l’impression de sentir le sol pour ne pas avoir à s’occuper de la « chose » qui l’inquiète.

  • Lever une patte avant :

Un chien qui lève l’une de ses pattes avant et qui la maintient dans les airs à l’approche d’un individu (canin ou humain) peut indiquer qu’il n’est pas confortable et qu’il est peu confiant. L’approche est peut-être trop rapide.

Le chien peut lever une patte avant pour calmer un chien qui s’approche trop rapidement, ou pour calmer son maître qu’il croit en colère. Votre chien peut aussi lever une patte pour s’apaiser, ou encore pour exprimer son inconfort.

En se recroquevillant ainsi, votre compagnon exprime plutôt un sentiment de malaise qui le pousse à vouloir se faire le plus petit possible…

  • Plissez les yeux :

Plisser les yeux est en quelque sorte un signe de politesse. Cela indique une totale passivité de la part de celui qui adopte ce signal d’apaisement. D’ailleurs, le terme « signal d’apaisement » n’a jamais aussi bien porté son nom que pour ce signal.

Le regard adressé avec les yeux plissés, souvent accompagné d’un mouvement de tête pour détourner le regard, s’oppose en effet au regard direct considéré comme une posture menaçante chez le chien.

Un chien qui vous regarde en plissant des yeux essaie généralement de vous indiquer poliment qu’il ne cherche pas à vous provoquer.

  • S’immobiliser :

Le chien va détourner la tête de ce qui l’inquiète ou lui fait peur. Mais en même temps, les yeux vont suivre la cible de l’inquiétude tout en étant grands ouverts et notez qu’on voit le blanc des yeux . Ensuite, il va rester immobile dans cette position.

  • Faire la révérence :

Cette attitude est un appel au jeu. Le chien montre par ce signal que ses intentions sont amicales et ludiques. Cette position lui procure confiance, sérénité et compréhension. Pour ce faire, il allonge ses pattes avant et laisse son arrière-train en l’air.

  • Se mettre sur le dos :

Là encore, il peut s’agir d’un signe d’apaisement fort et clair si le chien se roule sur le dos en exposant son ventre et sa gorge et qu’il a les oreilles couchées en arrière, la tête sur le côté, les yeux à moitié fermés, le front lisse, ainsi que la queue ramenée sur le ventre, il peut s’agit d’une attitude de soumission absolue.

Le fait de se coucher sur le dos pour montrer son ventre indique une posture soumise où il « s’avoue » vulnérable face à un humain ou un autre chien. Ainsi, cette attitude sert en quelque sorte à désamorcer un conflit entre chiens, ou à aborder un congénère dominant et/ou plus fort physiquement, sous le signe de la paix.

  • Ramper au sol :

Il montre ainsi qu’il est inquiet et qu’il n’a absolument aucune mauvaise intention. Ce signal évite ou interrompt clairement l’agression, le stress ou la peur.

Soyez attentif à ce comportement lorsque vous vous fâcher un peu trop fort contre lui, si votre chien vous envoie ce signal cela signifie qu’il a compris, inutile alors d’insister, le message est passé, alors arrêtez vous tout de suite.

3. Dans quelles situations le chien peut utiliser des signaux d’apaisement ?

Un chien pourra, par exemple, utiliser des signaux d’apaisement dans les cas suivants:

  • Lorsqu’il croise un chien dominant;
  • Lorsque vous le gronder;
  • Lorsque quelqu’un se penche au-dessus de lui;
  • Lorsqu’il est excité par la joie d’une sortie par exemple;
  • Lorsqu’il sait qu’il a commis une bêtise;
  • Lorsqu’il souhaite aller se promener;
  • Lorsque vous lui interdisez de faire quelque chose;
  • Quand il va chez le vétérinaire ou à la douche;
  • Dans le cas d’une séance d’éducation trop longue;

https://marketing.net.zooplus.fr/ts/i3971185/tsc?typ=r&amc=con.zooplus.494362.487364.141006&tst=!!TIMESTAMP!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s