Le tartre

  1. Qu’est ce que le tartre ?
  2. Quels sont les éléments qui favorisent le tartre ?
  3. Risques associés au tartre chez le chien
    • L’abcès dentaire
    • La gingivite
    • La maladie parodontale
  4. Le détartrage
  5. L’hygiène dentaire
    • Des jouets à mâcher
    • Les brosses à dents
    • Les bâtonnets à mâcher

1. Qu’est ce que le tartre ?

Les maîtres sont souvent incommodés par la mauvaise haleine de leur chien.

Le tartre, mais aussi une mauvaise digestion ou un ulcère buccal, peuvent être à l’origine de cette gêne.

Le tartre est un dépôt de sels calcaires normalement contenus dans la salive et qui se déposent autour du collet de la dent.

L’amas est souvent gris blanchâtre, assez friable.

Les germes s’accumulent sous ce dépôt et entraînent une odeur fétide et des inféctions.

Le tartre s’accumule en permanence, et s’insinue sous la gencive. Celle-ci est en permanence irritée et fragilisée : on a souvent une gingivite (inflammation de la gencive, qui se reconnaît à leur couleur rouge), des saignements au moment des repas, des infections buccales, des abcès. Les dents peuvent également être atteintes, et il n’est pas rare d’avoir des dents totalement rongées, qui tombent ou qui ne tiennent plus dans la bouche

Il fait son apparition vers 5 ans.

2. Quels sont les éléments qui favorisent le tartre ?

  • La morphologie de la cavité buccale : les races de chiens de petit format comme le Yorkshire terrier par exemple, ou encore les chiens à museau écrasé (brachycéphales) comme le Cavalier King Charles sont particulièrement prédisposés;
  • L’âge est un facteur déterminant, les chiens de plus de 8 ans sont très exposés;
  • Les troubles digestifs et rénaux entraînent un dépôt de tartre plus abondant et plus rapide;
  • Les carences en vitamines A diminuent la résistance de la gencive et le manque de vitamine C favorise les inflammations;
  • L’alimentation, plus particulièrement si elle est humide, favorise le dépôt de tartre. En effet, plus l’aliment est humide (et donc mou), moins le chien mastique. La mastication n’exerce alors plus d’effet mécanique abrasif et le tartre s’accumule plus facilement;
  • Les maladies buccales comme par exemple les fractures, les tumeurs, les gingivites etc;
  • Le manque d’hygiène dentaire du chien est une cause déterminante contre laquelle il est difficile de lutter à moins de lui brosser les dents.

3.Risques associés au tartre chez le chien:

  • L’abcès dentaire:

Cette affection est plus fréquente chez les vieux chiens et se situe essentiellement sur le smolaires supérieures.

La manifestation la plus évidente est la présence d’une boule l’œil. A la palpation, cette tuméfaction est molle, chaude et douloureuse.

Un abcès dentaire peut se former chez le chien si des bactéries pénètrent dans la racine d’une de ses dents. Ces bactéries, une fois emprisonnées dans une poche provoquent une accumulation de pus, entraînant ainsi une mauvaise haleine pour le chien ainsi que des douleurs. S’il n’est pas traité, il peut engendrer une aggravation de l’infection.

  • La gingivite:

La gingivite chez le chien est une inflammation de la gencive pouvant conduire, si les symptômes s’aggravent, à une maladie parodontale avérée.

La gingivite constitue le premier stade de la maladie parodontale.

  • La maladie parodontale:

La maladie parodontale est une maladie infectieuse car elle est due à la prolifération de bactéries dans la bouche, elle est du à la plaque dentaire.

Elle touche le parodonte, c’est à dire tous les tissus de soutien de la dent : gencive, cément, ligament alvéolo-dentaire, os alvéolaire…

4. Le détartrage:

Le détartrage constitue l’essentiel des interventions dentaires chez le chien.

L’animal est anesthésié pour assurer une bonne contention car le détartrage n’est pas douloureux, sauf si l’animal bouge sans cesse et passe sa langue sur l’appareil.

Le chien est systématiquement intubé, pour éviter les fausses déglutitions. Le détartrage va permettre, à l’aide d’un appareil à ultrasons, de décoller le tartre qui agresse les dents et les gencives. De l’eau est projetée en  permanence à travers l’embout du détartreur, ce qui permet à la fois de refroidir l’ensemble, évitant ainsi des lésions de l’émail dentaire, de faciliter l’attaque du tartre par un processus de cavitation, et d’éliminer les débris de tartre décollés de la dent. Il peut être nécessaire, à cette occasion, de réaliser l’extraction de certaines dents, que la maladie parodontale aurait pratiquement déchaussées.

Le détartrage se fait en deux temps : les blocs de tartre sont d’abord retirés, puis, un détartrage sous-gingival, qui permet de décoller le tartre sous les gencives

5. L’hygiène dentaire:

Il existe différents outils pour maintenir une bonne hygiène dentaire pour votre chien:

Des jouets à mâcher:

Les brosses à dents:

Il faut utiliser des produits dentaires spécifiques pour les chiens et non votre propre dentifrice.

Il faut habituer le chiot à cette manipulation dès son plus jeune âge afin que le brossage de dent ne soit pas un enfer, et pour vous, et pour votre chien.

Les bâtonnets à mâcher:

https://marketing.net.zooplus.fr/ts/i3971185/tsc?typ=r&amc=con.zooplus.494362.487364.141006&tst=!!TIMESTAMP!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s