Les calculs urinaires chez le chat

  1. Qu’est ce que les calculs urinaires ?
  2. Les catégories de calculs urinaires chez le chat
  3. Quels sont les symptômes présentés par un chat atteint de calculs urinaires ?
  4. Quel traitement ?
  5. Quelle alimentation privilégier pour les chats sujets aux calculs urinaires ?

1. Qu’est-ce que les calculs urinaires ?

Les calculs urinaires, aussi appelés urolithiases, sont des petits « cailloux » qui se forment dans l’urine. Ils peuvent provoquer une obstruction de l’urètre s’ils restent bloqués dans celui-ci.

Les calculs peuvent être retrouvés dans chaque portion des voies urinaires : reins, urètre mais le plus fréquemment dans la vessie.

C’est une pathologie assez fréquente chez le chat adulte, qui peut s’avérer grave et mettre la vie de votre chat en jeu s’il n’est pas traité rapidement.
Les chats adultes, en particulier les sujets castrés sédentaires présentant de l’embonpoint sont les plus prédisposés aux calculs urinaires et ce pour des raisons morphologiques : le diamètre de l’urètre se rétrécit au niveau du pénis, ce qui empêche l’évacuation naturelle des calculs qui se forment dans la vessie.

Les calculs urinaires se rencontrent également chez la femelle, mais ne provoquent généralement pas d’obstruction (1% chez la femelle contre 75% chez le mâle).

Les chats de race Persan semblent plus fréquemment atteints alors que le risque est moindre pour les Siamois.

La formation des calculs ou des bouchons urétraux est favorisée par une alimentation riche en minéraux, de faible densité énergétique, par un apport en eau insuffisant et une modification du pH urinaire (induite par le stress entre autre). Ils seraient plus fréquents en hiver.

Lorsqu’ils apparaissent, les calculs urinaires peuvent engendrer une inflammation, une infection, voire une obstruction de l’urètre. Le chat n’arrivant plus à uriner normalement, l’urine s’accumule dans la vessie. Celle-ci se dilate alors au point, dans certains cas, de prendre la forme d’un gros pamplemousse. Si le chat ne peut se « libérer » pendant plus de 24 heures, il sombre dans un abattement spectaculaire. Si rien n’est entrepris pour le soulager, le chat peut tomber dans le coma et mourir.

Les calculs peuvent se former n’importe où dans l’appareil urinaire.  Ceux qui se forment dans la vessie sont appelés calculs vésicaux ; ceux dans les reins sont appelés calculs rénaux.

Les calculs sont de différentes natures : struvites (50%), oxalates de calcium (40%), phosphates de calcium ou urates d’ammonium principalement.

2. Les catégories de calculs urinaires chez le chat:

  • Les calculs de struvite ( ou calculs phospho-ammoniaco-magnésiens):

Ce sont les calculs les plus fréquents rencontrés chez les chats atteints de lithiases urinaires*. Ils apparaissent lorsque l’urine du chat n’est pas assez acide et que sa concentration en phosphate est très élevée.

Les chats qui boivent peu ou qui sont nourris avec des aliments riches en magnésium et en phosphore (aliments bas de gamme) ont plus de chance d’avoir des calculs urinaires.

Lithiases urinaires:Les lithiases urinaires peuvent être classées en deux catégories:

  • La lithiase d’organe: c’est la conséquence d’une cause locale d’une lésion de l’appareil urinaire à l’origine d’une stase ou d’une infection.
  • La lithiase d’organisme: c’est la conséquence d’un trouble métabolique.
  • Les calculs d’oxalate de calcium:

Ils sont moins fréquents. Leur formation dépend de nombreux facteurs : un excès de calcium dans l’urine, des problèmes génétiques, familiaux ou individuels, une urine trop concentrée avec une saturation de l’urine en minéraux, une urine acide (ce qui est généralement le cas de tous les carnivores)… Les mâles sont plus atteints que les femelles et les chats Persans sont plus touchés par rapport aux autres races de chats.

Ils peuvent se former quand l’animal présente une tumeur (Une tumeur chez le chat est une hypertrophie localisée d’un tissu ou d’un organe) de la glande parathyroïde (Chez le chat, les glandes parathyroïdes sont quatre petites glandes situées au niveau de la glande thyroïde et qui sécrètent une hormone, la parathormone (ou PHT) qui intervient dans la régulation du taux de calcium et de phosphore dans le sang.)ou autre. Les calculs d’oxalate de calcium se forment si une anomalie rénale favorise l’excrétion de plus d’oxalates que la normale.

  • Les autres catégories de calculs moins fréquents:
  • Calculs d’urate:

Calculs dans l’appareil urinaire composés d’urate d’ammonium.

  • Calculs de cystine :

Ils sont provoqués par un acide aminé excédentaire (un élément constitutif des protéines), la cystéine.

3. Quels sont les symptômes présentés par un chat atteint de calculs urinaires ?

Bien souvent, l’urolithiase passe à ses débuts totalement inaperçue aux yeux des maîtres. Les symptômes apparaissent soit quand les calculs sont suffisamment gros ou suffisamment nombreux pour entraîner une cystite, soit quand ils passent dans l’urètre en provoquant une obstruction partielle ou totale. 

Différents signes cliniques peuvent apparaître chez un chat souffrant de calculs et de cristaux urinaires. Parmi les symptômes qui doivent impérativement vous alerter, nous pouvons noter : 

  • Des douleurs lors de l’émission des urines (dysurie) ;
  • Le chat miaule lorsqu’il urine;
  • L’animal urine plus souvent et en petite quantité ou montre une incapacité à uriner;
  • L’animal reste en position plus longtemps pour uriner
  • La présence de sang dans les urines, les urines sont rosées (hématurie) ;
  • Des mictions fréquentes ;
  • Un léchage fréquent de la zone uro-génitale ;
  • Une malpropreté urinaire ;
  • Des infections urinaires à répétition ;
  • Une absence totale d’émission d’urine (les mâles sont ici plus à risque que les femelles);
  • Le comportement de l’animal est différent et une perte d’appétit est possible;
  • Si le chat reste « bouché » pendant plus de 24 heures, il devient très abattu et anorexique;
  • Parfois, des vomissements sont aussi présents;
  • Si rien n’est fait, l’animal peut sombrer dans un coma ou mourir.

Lorsqu’un chat présente une obstruction urétrale, due ou non à des calculs urinaires, il s’agit d’une situation d’urgence et il faut rapidement emmener l’animal chez le vétérinaire.

4. Quel traitement ?

Contrairement aux humains, les chiens et les chats ne développent pas d’hypertension à cause du sel dans leur alimentation. Le sel présent en quantité plus importante dans certains aliments complets du commerce (entre 0,5 à 0,8% sur matière brute) assure que l’animal boive davantage et, par conséquent, qu’il urine davantage – ce qui est souhaitable lorsque l’on essaie de prévenir les cristaux et la formation de calculs. Il aide notamment à prévenir la formation de calculs d’oxalate de calcium chez les chats et les chiens.

Dans certains cas, comme dans celui d’un bouchon, il faut mettre en place un traitement d’urgence. Le chat est alors sondé sous anesthésie et placé en hospitalisation sous perfusion pendant environ 48 heures, soit jusqu’au retour à la normale des paramètres sanguins du chat, et que celui-ci peut uriner seul. 

Il est parfois nécessaire de pratiquer une intervention chirurgicale appelée “urétrostomie” si le chat ne peut pas être sondé. Quoi qu’il en soit, une fois les calculs et cristaux éliminés et l’infection traitée, il sera indispensable de pratiquer des examens de la densité urinaire et du PH urinaire de votre chat régulièrement. 

Il dépend du type de calculs, de leur emplacement et de leur taille. Voici les options possibles :

  • Remplissage de la vessie pour créer un volume d’urine plus important et provoquer l’évacuation  des calculs;
  • Retrait chirurgical des calculs;
  • Parfois, les chats peuvent tout simplement évacuer les calculs avec leur urines, en particulier les femelles qui possèdent des voies urinaires plus larges;
  • Décomposition des calculs à l’aide d’ondes de choc. Ce procédé s’appelle la lithotripsie;
  • Un antibiotique pour éviter une éventuelle infection bactérienne,
  • Des anti-inflammatoires pour réduire l’inflammation des voies urinaires,
  • Des molécules inhibant la formation des calculs,
  • Un traitement diététique : une alimentation diététique particulière qui permet de dissoudre les cristaux et d’empêcher leur formation grâce à une maîtrise du pH urinaire (acidité de l’urine) et de la nature et des quantités de minéraux contenus dans l’aliment. Cela dépend du type de calculs concernés.

Pour limiter la formation ou la récidive de formation de cristaux, la première chose à faire est de contrôler la saturation urinaire en limitant celle-ci. Promouvoir une bonne hydratation et apporter des aliments riches en eau est le meilleur moyen pour diluer les urines et limiter les soucis. 

En cas de récidives fréquentes des calculs et de l’obstruction, une intervention chirurgicale devient nécessaire quel que soit le type de calculs. Il s’agit d’une urétrostomie qui consiste à éliminer la partie la plus étroite de l’urètre où l’obstruction se situe habituellement. Pour cela, il faut amputer le pénis et ramener la portion la plus profonde de l’urètre vers l’orifice génital, ce qui permet au chat d’uriner par ce trou.

5. Quelle alimentation privilégier pour les chats sujets aux calculs urinaires ?

Augmenter la prise de boisson en incitant l’animal à boire l’eau de sa gamelle (via l’utilisation de fontaine à eau ou juste en mettant des glaçons dans l’eau qui vont flotter et attirer l’animal, ou encore en y mettant un peu de jus de thon etc) et en privilégiant les aliments riches en eau aux croquettes comme la pâtée de qualité / les légumes cuits ou mixés ( privilégiez les courgettes) voire en réhydratant les croquettes sont des solutions à mettre en oeuvre pour limiter les soucis urinaires. 

L’alimentation peut vous aider de 3 façons:

  • En réduisant les déchets minéraux et protéiques devant être évacués par l’urine. Ainsi, la quantité de matières provoquant la formation de cristaux est moins importante.
  • En changeant l’acidité de l’urine, ce qui permet de dissoudre les calculs de struvite et d’éviter la reformation d’autres calculs.
  • En encourageant l’absorption d’eau pour augmenter le flux urinaire, ce qui aidera à éliminer les déchets.

Si les calculs en cause sont des calculs de struvite, des mesures diététiques sont prises afin de dissoudre ceux-ci. En effet, il faut alors donner au chat un aliment de prescription spécial pendant un à deux mois pour que tous les calculs restant dans la vessie soient dissous. En revanche, il n’est pas possible de dissoudre les cristaux d’oxalate de calcium et une intervention chirurgicale (cystotomie) est parfois nécessaire pour les retirer de la vessie.

Il existe des aliments diététiques dont la composition permet de contrôler l’acidité de l’urine et les concentrations de minéraux, ce qui a pour effet de dissoudre et d’éviter la formation des calculs. Ce type d’alimentation est mis en place en général après un premier épisode de calculs urinaires pour une durée initiale de 6 mois, mais peut être prolongé toute la vie de l’animal si nécessaire.

Plusieurs marques proposent des aliments spéciaux pour lutter contre les calculs urinaires du chats, en voici quelques exemples:

  • Marque SPECIFIC:
  • Royal Canin:
  • Hill’s

Le régime alimentaire appliqué doit être adapté aux types de calculs dont souffre l’animal. Il est donc important que vous vous entreteniez avec votre vétérinaire afin de faire le bon choix.

Notez qu’un aliment conçu pour éviter les calculs urinaires, mais inadaptés aux calculs présents chez votre chat, aggravera le problème au lieu de le résoudre. Respectez donc bien la prescription de votre vétérinaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s