Les accidents domestiques chez le furet

  1. Les plantes de la famille des Aracées
  2. Le cannabis ou le tabac
  3. Les oignons cuits ou crus
  4. Les produits ménagers
  5. Les médicaments

Le furet est un animal joueur, vif, curieux et fouineur. Il peu alors manger tout et n’importe quoi qui pourrait lui passer sous le nez!

De plus, il adore faire des réserves dans des endroits cachés et improbables (sous les meubles ou dans les meubles s’il trouve un accès, même petit).

1. Les plantes de la famille des Aracées:

Les racines, les feuilles et les tiges (Arum, Anthurium) contiennent une sève riche en cristaux d’oxalate de calcium et en enzymes.

Elles provoquent une conjonctivite ou une dermite dont le pronostic est favorable, les signes disparaissant dans les 12 à 24 heures. En cas de contact, on peut laver les yeux ou la peau avec des solutions stériles riches en calcium.

2. Le cannabis ou le tabac:

Le contact prolongé de votre furet avec la fumée de cigarette (ou autre) peut être dangereuse sur le long terme.

Le contact prolongé ou même l’ingestion peut avoir des effets très graves sur votre furet: il peut commencer par avoir des des éternuements puis des troubles de la démarche et une diminution de la température corporelle pouvant aboutir à un coma, puis à la mort.

Il est donc important de placer votre furet dans un endroit ou vous ne fumez pas.

3. Les oignons cuits ou crus:

Ils contiennent des dérivés soufrés qui provoquent une destruction des globules rouges.

S’il en ingère, votre furet peut avoir une baisse de forme ou encore moins manger

4.Les produits ménagers:

Les absorbeurs d’humidité de type silicagel (petits sachets contenus dans les vêtements ou les boîtes de chaussures) dont les furets sont friands comme jeu, ne sont pas toxiques pour eux.

En revanche, les absorbeurs d’humidité ambiante (chlorure de calcium) provoquent des brûlures buccales sévères.

Les colles blanches en bâton ou les gommes ne sont pas toxiques ; elles peuvent générer cependant des désordres digestifs.

Les stylos et les marqueurs peuvent entraîner des troubles digestifs ou respiratoires (contiennent du xylène et de l’acide borique).

L’intoxication à l’antigel (éthylène glycol) est possible chez le furet à cause du goût sucré de ce produit ; l’ingestion provoque des troubles digestifs et rénaux qui peuvent être fatals.

Les produits destinés à éliminer les rongeurs des maisons contiennent actuellement, en grande majorité, des substances anticoagulantes générant des hémorragies chez les rongeurs. En cas d’ingestion accidentelle de ces produits par le furet, les hémorragies sont rapidement fatales en raison de la petite taille de l’animal.

5. Les médicaments:

L’ingestion accidentelle ou l’automédication sont des causes fréquentes d’intoxication.

L’Ibuprofène et le paracétamol semblent toxiques pour le furet.

La dose mortelle de l’ibuprofène chez le furet est de 220 mg/kg : l’intoxication se manifeste par des troubles nerveux, des troubles digestifs et parfois une atteinte des reins.

L’intoxication par le paracétamol provoque des lésions rénales et hépatiques graves, pouvant être mortelles. Il ne faut donc pas administrer ces médicaments à son furet et il faut tenir tous les médicaments hors de sa portée.

Les bains antiparasitaires contenant de l’amitraze sont fortement déconseillés : l’exposition respiratoire et orale à ces produits est toxique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :